Yooka-Laylee-avis

Yooka-Laylee mon avis sur le jeu

Ce jeu vidéo de plateformes en 3D sorti le 11 avril 2017 est une création du studio Playtonic Games. Il est disponible sur Windows, OSX, Linux,PS4 et Xbox One. Cette suite spirituelle de Banjo-Kazooie est jouable en solo ou en multi en local.

Présentation du jeu Yooka Laylee

Dans ce jeu, le joueur est dans la peau de Yooka, un caméléon qui peut rouler et lancer des attaques à ses ennemis, et une chauve-souris appelée Laylee, dotée d’un gros nez rouge et qui peut déployer ses ailes pour venir au secours du joueur. Pour entrer dans un monde, les deux héros auront à passera par un livre magique.

Avis du jeu Yooka Laylee

Dès la prise en mains du jeu, on a une vague impression d’un titre inspiré de la série Banjo-Kazooie. Et on ne se trompe pas car il reprend le même ton musical (les gazouillis, la musique de Grant Kirkhope), le même gameplay et mécaniques du jeu jusqu’à la même patte graphique. Dans cette suite, on retrouve ainsi Yooka, le caméléon sans pantalon un peu naïf qui aime secourir son compère Layla. Cette dernière est une chauve-souris plutôt malicieuse qui aime couper court un dialogue pour y placer son mot. La bonne communication et le dynamisme dans la collaboration entre les deux amis sont surtout appréciables dans la version originale. Mais si on lit la traduction française, elle n’est pas au top. Des jeux de mots mal rendus, des fautes d’orthographe etc. parsèment les dialogues. Yooka Laylee dispose également les mêmes palettes de mouvements que Banjo et Kazooie. Ce qui rend la collecte d’objets plus facile et le gameplay plus intéressant. Mais le regret vient de la caméra qui ne s’améliore pas au fil des années. Il lui arrive de se placer désavantageusement sans qu’on puisse la déplacer. Des mini-jeux de Rextro ne viennent pas aussi ajouter du piment à l’ensemble du jeu.

Côté graphique, on y retrouve des couleurs brillantes et flashy qui donnent un look plutôt enfantin à l’ensemble du jeu. Mais ce qui pourrait être considéré comme du mauvais goût, ce sont les couleurs mal assorties, et les créatures contrefaites. A noter que Yooka Laylee consomme beaucoup de ressources graphiques. Il requiert ainsi un PC bien équipé pour ne pas souffrir d’images peu fluides.

Concernant le gameplay, à la différence des jeux actuels, le titre ne propose pas des facilités d’agir sur l’espace. Le joueur se soumet ici au gré de l’environnement. Cinq mondes assez vastes sont au rendez-vous où les monnaies d’échanges dans le déblocage des niveaux sont les étoiles de Super Mario 64. Il n’y rien à dire de level-design de ces monde mais c’est au niveau de créativité de thèmes qu’on note un manque d’inspiration. Le design des ennemis est aussi peu inventif. En plus, les boss ne sont pas nombreux.

En bref, ce titre offre une aventure agréable et classique qui ne surprend pas. A cela s’ajoutent les personnages laids et fades qui ne marquent pas. C’est son level-design qui sauve littéralement le jeu.

yooka-laylee-test